Alex Vanopbroeke
Conservation / Restauration

 
 

ALEX VANOPBROEKE

<< Restaurateur d’œuvres contemporaines, cela veut dire restaurer la chaise mauve, turquoise et jaune, assortie au tableau en forme d’heptagone psychéddélique du designer Jim Iserman, gloire de Palm Springs, avant de la présenter à la FIAC. Cela veut dire refixer l’empâtement d’un Georges Mathieu, chef de file historique de l’abstraction lyrique, pris en flagrant délit d’estétique de vitese par des microcraquelures désarmantes. Cela veut dire chauffer doucement la couche picturale d’un Olivier Debré qui flocule, prête à s’envoler comme des cendres. Cela veut dire refixer, puis remastiquer, voire retoucher, la matière d’un Soulages de la période historique (1957). Un vrai casse-tete, explique le restaurateur Alex Vanopbroeke, tres soucieux de son éthique : Préserver, protéger, sans refaire l’œuvre.>>

Le Figaro – Valérie Duponchelle.

Après une formation d’antiquaire-négociant en œuvres d’art, Alex Vanopbroeke complète son cursus par des études en conservation-restauration du patrimoine mobilier, peintures de chevalets.

Ses diplômes en poche, il s’envole pour le Canada et parfait sa formation au musée des Beaux-Arts de Québec où il se spécialise en art moderne et contemporain.

De retour à Paris, Alex Vanopbroeke passe plusieurs années au sein d’un atelier renommé avant de créer en 2005, son propre atelier de restauration, toujours spécialisé dans l’art moderne et contemporain.

il a également ouvert un atelier à Tbilissi, et monté un projet de collaboration avec le Musée National de la capitale géorgienne.

 

CONSEILS

Restauration conservative

Elle regroupe les techniques permettant à l’oeuvre de garder sa cohésion et sa forme initiale assurant la survie du tableau. Elle est aussi bien préventive que curative.

 

Conservation préventive

Elle consiste en la protection des oeuvres d’art et en la prévention de toute altération

- veiller à la stabilité du climat (taux d’humidité relative comprise entre 50 et 60 %…

- veiller à un éclairage adéquat (50 lux).

- analyse complète de l’oeuvre et rédaction d’un rapport détaillé

- analyse minérale et organique

- contrôle des agents dégradants

- Photographies sous U.V., lumière rasante

 

Conservation curative

Elle comprend toute intervention directe qui permet à l’oeuvre de récupérer son état d’origine et les opérations qui traitent les effets de la dégradation sur l’objet

- les rentoilages traditionnels à la colle ou à la cire, le désentoilage.

- les doublages thermoplastiques

- les marouflages

- les opérations de refixage avec des matériaux traditionnels et modernes

- la reprise des déformations

- les bandes de tension

- la pour de pièce, le fil à fil et l’incrustation

TRAVAUX

John Di Andrea

Luo Brothers

Femme à la coiffe

 

PRESSE